28 février 1935 – Un acronyme célèbre

 

Ils étaient cinq chimistes à travailler à l’usine DuPont de Nemours, à Wilmington dans le Delaware.

Dirigés par leur directeur de laboratoire Wallace Carothers, ils travaillent depuis longtemps à la création d’un fil nouveau et entièrement synthétique. Rien de naturel là-dedans, uniquement du chimique. Depuis quelques mois, les ingénieurs savent que la découverte est proche. Les essais sont de plus en plus concluants. Ils se relaient au laboratoire nuit et jour , œuvrant sans relâche à ce qui sera la découverte du siècle, ils en sont persuadés. Délaissant leurs épouses, ils restent chercher, et chercher encore jusqu’à des heures avancées de la nuit.

Et enfin, le 28 février 1935, la fibre est isolée. Elle s’obtient par polycondensation à chaud d’une molécule possédant deux fonctions acide carboxylique et d’une molécule avec deux fonctions amine.

Ce sera une révolution. Le prix Nobel est peut-être au bout de cette découverte.

Afin de populariser cette nouvelle matière, il faut lui trouver un nom. C’est un comité de trois membres qui se met autour d’une table en 1938 pour chercher un nom facile à retenir. Le Docteur E.K.Gladding qui préside cette commission propose d’abord  norun (pour no run, soit « ne s’effile pas »). Pour éviter un risque de publicité mensongère, le terme doit être changé en Nuron, qui rime avec Rayon ou coton.

Enfin, tout le monde réussit à se mettre d’accord. Pour rendre hommage aux épouses délaissées des cinq chercheurs qui ont passé leurs nuits à mettre au point cette nouvelle fibre, on donnera au produit un nom formé par les initiales des prénoms des cinq femmes. Elles s’appelaient Nancy, Yvonne, Louella, Olivia et Nina.

Le NYLON était né.

Imaginez une seule seconde qu’elles se soient appelées Brigit, Irina, Tania, Carol et Helen..

Ou encore Wendy, Helen, Olivia, Rachel et Esther.

Ou encore Patricia, Ursulla, Sandy, Sarah et Yvonne…

Je pense qu’on aurait trouvé une autre solution que les prénoms des épouses.

 

Le nylon a été mis au point par Wallace Carothers et son équipe, travaillant chez DuPont de Nemours à Wilmington le 28 février 1935. Le premier article en nylon a été commercialisé en 1938. C’était une brosse à dents. Wallace Carothers s’est suicidé en 1937. À noter que nylon est un acronyme, et non une marque. Il ne nécessite donc pas de majuscule pour l’écrire.

 

Ne ratez rien des envois quotidiens du site.
Recevez chaque jour un nouveau texte dans votre boite aux lettres
.

3 thoughts on “28 février 1935 – Un acronyme célèbre

  1. Les Françaises ont découvert les bas nylon à la Libération lorsque les soldats américains en ont apporté en France et les ont offerts aux “jolies petites Françaises” (avec l’accent!).

  2. Ah, les bas nylon ! Quel souvenir !
    Cadeau inoubliable de mes quinze ans: ces bas vendus à prix d’or, à domicile par une jeune femme dont je vois encore le visage.
    Ce jour-là, je me suis sentie devenir femme.

N'hésitez pas à commenter !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :