2020,  5*,  Auto-Edité,  Nouvelles,  Numérique

La Mort étrange de Georges Bizet, par Catherine Choupin.

Retiré dans sa maison de Bougival, Georges Bizet fait le triste bilan de sa vie en composant sa Carmen : atteindra-t-il enfin la gloire qu’il attend depuis si longtemps et qu’on lui avait prédite dans sa prime jeunesse ?
J’ai fait ici le récit de la mort étrange et révoltante de Georges Bizet que j’ai appelé « le Van Gogh de l’opéra».


Pas de chance pour ce compositeur prometteur à qui tout souriait. la gloire, la fortune et la postérité s’ouvraient devant lui.

Malheureusement, le destin en a voulu autrement et Georges (qui d’ailleurs ne s’appelait pas Georges à la naissance mais Alexandre César Léopold) a connu la malédiction des trois. Je ne vous en dis pas plus, je vous laisse découvrir ce mystère dans cette nouvelle extrêmement documentée et parfaitement tournée comme nous a habitués Catherine Choupin.

Bonne lecture !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.