2020,  5*,  Auto-Edité,  Numérique,  Policier

Lilou, par Gwen Le Tallec

Cela fait deux mois que nous sommes rentrés de Londres… Solal avait bien encaissé les événements. Il rigolait et me faisait ses blagues pourries, j’étais rassurée.
Il a vécu l’enfer… Il a failli mourir à l’hôtel Ritz de Londres . Le sniper des forces spéciales britanniques a abattu le forcené juste au moment où il allait tirer sur Solal. Il n’a pas été blessé. Son amie, Véronica Marlot est morte ce jour là… Elle est morte, dans ses bras, sous les balles d’un déséquilibré, touchée en pleine tête. Je ne l’aimais pas… Je m’en veux encore mais elle m’insupportait. Cette façon qu’elle avait de regarder Solal. Au début, j’étais presque soulagée et puis j’ai pris conscience de l’horreur des événements. Quand j’ai retrouvé Solal après la sécurisation des lieux, sa chemise était maculée de sang, celui de Véronica. Il m’a dit : « Je vais bien, ne t’en fais pas… » Je lui ai répondu : « Arrête avec tes conneries, je connais aussi Olivier Adam et son roman. C’est un plagiat, monsieur Marion ! ». Il m’a répondu par un sourire… Le sourire qu’il a quand il est triste. Je m’en suis contentée et je l’ai embrassé.
C’était le début de la fin…


Gwen Le Tallec c’est, entre autres, Lilou et Taran. J’ai appris à connaitre les deux, alternativement dans les différents opus que j’ai lus.

Et voici, ici, la rencontre entre les deux. En volà une bonne idée. On retrouve les personnages de Lilou à Londres: Solal, Jane, Anna.

Le rythme est toujours le même: enlevé et agréable.

Le plaisir de lire ces livres est toujours intact.

Bon, on confond un peu Saint Malo et Chicago sur la fin !!!

Et évidemment, le livre se termine sur un plongeon vers…. la suite évidemment, que j’attends avec impatience !!!

Merci Gwen !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.