2021,  5*,  Auto-Edité,  Numérique,  Policier

Madame la Flic, par Enzo Bartoli

Dans le civil, c’est « Magalie Bouvet ». Quadra, divorcée, un lardon.
Au boulot, c’est « Madame la flic ». Commandant au sein de la police judiciaire parisienne, au 36, et chef d’un groupe antiterroriste.
Enfin, plus tout à fait. Ça, c’était avant. Avant que je m’en fasse virer pour une connerie, une mauvaise rencontre. Je ne regrette pas, pas vraiment, car ma reconversion forcée a ses avantages, dont celui de me faire voir du pays. Et puis l’action est toujours là. Je suis juste débarrassée des lourdeurs administratives de mes anciennes fonctions.
Le surnom est resté. J’aime autant. Il a le mérite d’annoncer la couleur.


Je suis un grand fan des livres de Enzo Bartoli.

Je trouve que l’ambiance y est toujours bien campée, que les personnages, chacun ayant son caractère, sont attachants et qu’on aime suivre ce qu’ils deviennent et comment ils arrivent à concilier vie privée et vie professionnelle forcément agitée !

Mais j’avais lu tous les livres de cet auteur. C’est pourquoi j’ai été ravi quand j’ai vu la parution de ce nouvel opus.

Et autant dire que je n’ai pas été déçu. Je me demande même si ce n’est pas mon préféré parmi tous ceux que j’ai lus.

L’intrigue est bien montée, on rentre dedans immédiatement et j’ai avalé les chapitres à toute vitesse.

Et puis, ce que j’ai aimé, c’est que l’auteur nous a fait sortir de Paris et de sa banlieue dans laquelle on était campés avec la série Brigade Criminelle.

Découverte de la Grèce, d’un autre pays (que je ne citerais pas pour ne pas spoiler), tous deux parfaitement décrits. Les personnages sont parfaitement campés dans cet environnement.

Les personnages ? découverte de Magalie Bouvet, de ses collègues La Fouine et Le Bonze !

Tout est bien jusqu’au dénouement !

Merci Enzo pour ce nouveau polar.

Le prochain, c’est quand ?

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.