2020,  4*,  Auto-Edité,  Numérique,  Policier

Meurtre bénévole, par Catherine Secq

La cuisine et le rock sont les deux passe-temps préférés de Josiane Bombardier, lorsqu’elle ne s’occupe pas de sa petite-fille adorée, Zoé, et surtout lorsque les assassins de la capitale, peu préoccupés par les acquis sociaux, lui laissent un peu de répit en dehors des heures légales de travail. Cette commissaire, d’un style particulier, a l’habitude de mener rondement ses enquêtes policières, surtout lorsqu’elle peut se faire aider par son inspecteur préféré, Paul Holo, qui lui sert autant de tête de Turc que d’homme à tout faire.

Cette fois-ci, la commissaire Bombardier va devoir s’immiscer dans le milieu associatif, y soulever les tapis et la poussière, pour nager dans les eaux troubles de personnalités déroutantes. À force de tirer le fil de la pelote, la vérité finira par éclater, mais pas sans éclabousser tout ce joli petit monde.


C’est un commentaire lu sur Facebook qui m’a entrainé à aller voir la page consacrée à ce livre. C’est la quatrième de couverture et la couverture elle-même qui m’ont convaincu à l’acheter. Une fois terminé le Naturaliste, je me suis lancé dans la lecture de cet ouvrage.

Je ne dirais pas que je suis déçu, mais presque. Un livre que j’ai lu tranquillement, en plusieurs fois, mais qui ne m’a pas emporté comme l’avait fait le bouquin précédent que je ne pouvais pas lâcher.

Une petite enquête pépère, à la Maigret, avec une commissaire qui avale des sandwiches et des bières le midi.

Des interrogatoires bien menés, mais comportant des longueurs, parfois intéressantes, parfois moins.

Bref, un bon moment de lecture que je ne regrette pas mais qui ne m’a pas transporté non plus dans un nirvana de contemplation.

J’ai vu qu’il y avait d’autres tomes. J’en téléchargerai bientôt un autre histoire confirmer ou infirmer cette impression mitigée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.