Utilisez le menu ci-dessus pour naviguer dans les différentes pages concernant Paramètres.

 

Je suis rentrée très vite dans l’histoire. Surtout lorsque j’ai réalisé que Benjamin était instit et qu’il se retrouvait inspecteur malgré lui. Une situation cocasse qui m’a énormément parlé, surtout lorsqu’il évoque les préparations d’inspection, côté enseignant bien sûr. Que de vérités dites, risibles, quand on n’est pas en plein dans cette situation. Je me suis bien amusée à le voir dans cette galère comme de ses réactions parfois cocasses.

L’intrigue, si je puis dire ainsi, est de le suivre dans son cheminement pour retrouver sa vie. Celle qu’il aime, et non celle dans laquelle il est. Quand ça coince, ben oui, il aurait pu réfléchir, moi je m’en suis doutée, eh bien on se demande comment il va vraiment pouvoir s’en sortir.

J’ai vraiment pris du plaisir à passer d’un Benjamin à l’autre, qui finalement reste le même, quelle que soit son âge ou sa situation. Des situations marrantes, parfois moins, mais qui nous fait réfléchir un peu. Que feriez-vous si vous pouviez recommencer votre vie, tout en vous souvenant de celle accomplie ? Vaste question…


Bonjour les confinés !
Aujourd’hui, j’ai le grand plaisir de vous parler d’une très très belle découverte, je dirais même d’un joli coup de coeur !
C’est Paramètres, de Jean-Marc Bassetti que j’ai dévoré en seulement quelques heures . Il faut dire qu’il est très court et a la particularité d’être composé de 121 chapitres de seulement 1000 caractères chacuns. Déjà, ça, c’est sympa et original. Moi qui préfère les chapitres courts, j’ai été séduite. Le rythme est régulier et rapide.
Jean-Marc s’interrogeait l’autre jour sur le maintien ou non du titre de son ouvrage. C’est vrai, au premier abord, Paramètres, ça fait un peu notice d’utilisation. NON, Jean-Marc ! Ne change surtout pas le titre. C’est l’essence même de ton roman !
Oui car derrière ce nom mystérieux se cache une histoire qui l’est tout autant. On y fait la rencontre de Benjamin, professeur des écoles. Il mène une petite vie tranquille jusqu’à ce jour de mars 2019 où tout bascule. Il se réveille et sa vie n’est plus tout à fait la même. La même maison, mais pas la même déco, la même tête mais avec des rides en plus et une cicatrice en moins…
Que s’est-il donc passé pour que sa vie prenne une tournure complètement hallucinante et qu’il ne se souvienne d’aucun changement? Et, surtout, pourquoi n’est-il plus marié à la même femme que la veille en se couchant ?
C’est super bien écrit, fluide et il pousse à se poser des tas de questions. Comment est-ce possible ? Peut-il retrouver sa « vraie » vie ? Et si d’un simple téléphone, on pouvait voyager dans le temps ?
Ce roman est une vraie belle surprise. Il était dans ma liseuse depuis des mois et il est arrivé pile au bon moment (les livres sont des petits malins, ils attendent patiemment leur moment !). Je l’ai presque vu comme un conte philosophique. Beaucoup de questions en ressortent. Et moi, si j’avais le pouvoir de remonter ou d’avancer le temps, quels seraient mes choix ?
J’ai dévoré cette histoire, j’avais tellement hâte de connaître la suite que j’ai enchaîné les chapitres et c’est vraiment un gros coup de coeur.
A lire absolument


Benjamin bidouille son iphone un soir à minuit et se retrouve dans le futur, avec une vie qui n’est pas tout à fait la sienne, tout en étant la sienne. Si le concept n’est pas nouveau (un jour sans fin, replay), l’auteur nous emmène dans une autre voie. Benjamin ne veut rien changer, juste retrouver sa vie exactement comme il l’a connue. Et il va devoir vivre une sacré aventure. Tout y est pour passer un bon moment.

Une excellente lecture pour ce format court où tout s’enchaîne sans répétition, ni temps mort. Je recommande. Encore un auto édité de qualité à découvrir.


J’ai été happée dès le départ par cette histoire de voyage dans les couloirs du temps, suite à une modification des paramètres d’un IPhone. Je ne sais pas ce que je ferais à la place de Benjamin si cela m’arrivait. Je crois que je n’aurais pas son sang froid et que je deviendrais folle.

Une histoire très bien construite et j’aime beaucoup ce format de chapitres courts, c’est pratique parce qu’on peut ainsi lire quelques pages quand on a très peu de temps, mais c’est aussi très addictif parce qu’on se dit « allez, encore un petit  » !

 


J’ai bien aimé ce livre car c’est un sujet qui m’intéresse, j’ai passé un bon moment et bien entendu on ne peut que penser comment serait notre vie si nous avions la possibilité de vivre ce type d’expérience, bien écrit et vite lu, pour ma part, j’aurais rajouté un chapitre pour rendre l’iPhone 4 mais bon ce n’est qu’une question d’appréciation

 


Ce n’est pas A la recherche du temps perdu, mais A la recherche de Clotilde perdue dans le temps (ou dans les couloirs du temps). Difficile de lâcher cette quête racontée d’une façon tout à fait crédible et réaliste. On est à fond dedans. Difficile de lâcher cette histoire avant la fin. Les courts chapitres ajoutent à l’agrément de la lecture.

 


Après beaucoup de lectures Fantasy, une envie de science fiction m’a fait tomber sur ce roman. Une écriture originale avec ce format de chapitres super courts. Les personnages du coup n’ont pas l’occasion d’être très développés et on sent le style qui désigne un auteur de nouvelles.
Malgré cela, l’histoire est bien ficelée, avec les rebondissements qui la construisent et en font un livre agréable à lire. J’ai passé un bon moment et c’est un agréable retour en douceur vers la SF.
La correction est très bonne pour une auto-édition, je n’ai remarqué aucune coquille qui me saute généralement aux yeux et m’exaspère .


J’ai beaucoup apprécié cette lecture. D’ailleurs, au fil des pages, le choix de la couverture prend tout son sens. L’intrigue tombe dès les premières pages, le lecteur veut connaître le pourquoi du comment… Super dénouement !

 


Un réglage qui bugge, et tout est à refaire. Quand un simple paramétrage de téléphone remet en jeu la vie entière de son propriétaire… Merci pour cette histoire surprenante, qui m’a tenue en haleine du début à la fin, lue d’une seule traite. Ce livre est dédié à Grimwood, dont j’avais adoré le « Replay »… Oui, Monsieur Bassetti, vous avez été bien inspiré de poursuivre ce qui ne devait être qu’une courte nouvelle !

 


Une plume agréable et un récit qui tient en haleine jusqu’à la fin. Une histoire sympathique qui demande à être connue. J’ai passé un agréable moment durant cette lecture.

Un livre très bien construit et original. Je l’ai littéralement dévoré. Une histoire fantastique, mais avant tout une histoire d’amour et d’amitiés.
J’ai adoré ce roman. Un style vif et qui donne envie de poursuivre sa lecture.
À lire de toutes urgences !
J’ai lu le livre en deux jours. J’étais super contente de le retrouver le soir avant de me coucher. Déçue quand il s’est terminé. J’ai adoré l’histoire et ses rebondissements.

Habituée des romans traditionnels dans leur présentation, j’ai pu découvrir un nouveau format et l’aventure fut très intéressante.

Jean-Marc Bassetti nous offre un roman qui respecte un schéma bien précis : 121 chapitres très courts, comme autant de petites histoires. Car c’est bien ça, chaque chapitre se suffit à lui-même et pourtant, il nous donne envie d’en savoir plus, de connaître le dénouement de l’aventure.

Les 13 premiers chapitres apparaissent comme un prologue, une mise en place de la situation. On apprend qui est le personnage, ce qu’il est et ce qui lui arrive… puis on bascule ! On met le doigt dans l’engrenage et on se laisse happer par les chapitres suivants. On est intrigué, on se pose des questions. Tout comme Benjamin, le héros, on essaye de comprendre ce qui se passe, comment tout est arrivé. Les questionnements que le héros se pose, les choix qu’il fait, la façon dont le récit est présenté nous aide à les comprendre et on finit par se mettre à sa place, par être dans sa tête. Il est difficile d’en dire plus sans poiler l’histoire, mais je suis restée en haleine jusqu’au bout, impatiente de découvrir le fin mot de l’histoire.

Au début, je ne savais pas comment j’allais apprécier un livre avec ce format là, mais je dois dire que l’ensemble est une réussite. L’auteur maîtrise son histoire avec brio et sait capturer l’intérêt de ses lecteurs avec son style simple mais efficace.

Un livre à découvrir, qui promet de vous offrir une nouvelle vision du roman.


Les histoires de voyage dans le temps, c’est mon petit péché mignon. Il est rare que j’y résiste. Et j’ai été satisfaite avec ce Paramètres. Le premier voyage dans le temps du personnage principal est effectué par hasard, juste en modifiant les paramètres de son smartphone.
Se réveiller dans un monde où rien ne ressemble à ce que vous avez connu, cela peut être déroutant. Il essaie bien de s’adapter mais… sa femme lui manque tant qu’il décide de tout faire pour la retrouver.
Au passage, il ne se prive pas de goûter à d’autres femmes (il ne dit jamais non quand l’une d’entre elles, amante de sa vie parallèle, lui propose un câlin crapuleux, ce qui m’a parfois énervée. Ah les hommes 😉
Les chapitres sont très courts, et le roman se lit donc très vite. Il y a parfois un peu de redondance de l’un à l’autre, mais le suspense reste présent. On se demande comment ce personnage va pouvoir retrouver sa vie d’origine.
L’auteur parvient à éviter les temps morts, en usant d’ellipses quand c’est nécessaire, pour faire vivre des accélérations brutales. Ces changements de rythme sont bienvenus.
Bref, c’est un livre qui ne vous fera plus regarder votre téléphone de la même manière !


L’uchronie est un genre souvent abordé non seulement par des auteurs de science-fiction et d’Imaginaire mais aussi per les auteurs de littérature blanche.
Jean Marc Bassetti qui nous avait déjà offert entre autres plusieurs recueils de nouvelles, un conte et même un recueil d’uchronies, se livre ici à un exercice moins fréquent : l’uchronie personnelle. Que serait nôtre vie si nous avions pris tel décision au lieu d’une autre ? Le thème a déjà été abordé dans de nombreux films comme « La vie est belle » de Frank Capra mais aussi dans plusieurs romanes vies dont je citerais le chef d’œuvre de Kim Greenwood « Replay » auquel l’auteur rend un hommage justifié.
De quoi s’agit-il ? Un professeur des écoles en manipulant malencontreusement son smartphone se retrouve à subir plusieurs versions de sa vie. Il va essayer désespérément de retrouver la version originale qui le satis faisait pleinement.
En dire plus serait spoiler mais on peut ajouter que Jean- Marc Bassetti renouvelle de façon maligne l’histoire et que son roman est un véritable turn-over qu’on ne peut lâcher qu’au mot fin. Si j’ajoute que l’auteur manifeste un sens du suspens et nous emmène dans une intrigue fertile en rebondissements, on aura compris quel plaisir, j’ai eu à lire ce livre.
C’est au point que j’en ai presque regretté que son héros ne vive pas une autre version de son parcours.
L’atmosphère du récit entre repas de famille, relations de voisinage, petite ville de province et son marché est un petit régal. Osny croît parce qu’on connaît. Bravo à l’auteur pour avoir reconstitué avec chaleur tout cela.
Les personnages ? Là aussi, une belle réussite. Il faut en effet que le même personnage que le héros rencontre aient de subtiles différences tout en étant les mêmes. Cela donne lieux à de jolis scènes parfois très drôles comme lorsque le héros se découvre une vocation de héros de pièce de boulevard.
Le roman est d’ailleurs dominé par les sentiments de la nostalgie puis par une petite mélancolie et un humour discret. On en redemande. Si, comme moi, vous lisez vôtre premier ouvrage de Jean- Marc Bassetti, vous aurez certainement envie de le retrouver dans ses autres récits.
Pour celui-ci, je pense vraiment qu’il fera partie de ceux que je rentrouvrais souvent, comme une douceur qui rend l’avenir moins amer.

On a tous lu un livre ou vu un film dont le suspense tient au voyage dans le temps du ou des protagonistes. Un saut dans le futur pour voir la réalité de l’avenir et le héros s’empresse de revenir à sa date de départ pour corriger le tir. Cette intrigue, on la connaît. L’auteur Jean-Marc Bassetti réussit un coup de maître en changeant brillamment la donne.
Certes, Benjamin se retrouve dans le futur suite à une mauvaise manipulation sur son téléphone, mais quand il tente de revenir à son présent, il tombe dans le présent de la vie qu’il n’a pas vécu. Celle qu’il a uniquement connu dans le futur. Et là, l’histoire prend toute sa saveur. Je me suis régalé par la vision singulière de Jean-Marc Bassetti du voyage dans le temps. Bravo !
Une autre facette intéressante de l’ouvrage, son format aux chapitres courts, très très court qui donne à l’ensemble un rythme frénétique. Chapeau !
Très peu adepte des histoires d’amour, je me suis surpris à adorer celle qui sert de trame de fond à Paramètres.

Aimeriez vous traverser le temps ? Vers le passé ou l’avenir ? C’est l’histoire de notre héros !!! Vivant une existence banale, il part dans le futur en accomplissant un réglage sur son Iphone. C’est fascinant de découvrir l’avenir, de nouvelles personnes, de nouvelles fonctions, une nouvelle famille… C’est bien le problème… Il se rend compte que sa vie d’avant n’était pas si mal finalement… De là, Benjamin n’aura de cesse de retrouver son amour Clotilde !!! Le problème c’est de prendre le bon couloir du temps pour la retrouver et finalement il devra revenir aux origines !!! Un roman qui se lit bien et rapidement ! On attend la suite et le dénouement avec impatience ! A lire !


J’ai passé un agréable moment cet après midi en compagnie de Benjamin dans le livre Paramètre . Je vous conseille la lecture de ce livre bien sympa, ou comme le personnage nous aimerions vivre ses aventures (sans vous en dire plus moi ça m’arrangerait bien pour certains moments de ma vie). Bien contente d’avoir découvert la plume de son auteur.

Voilà un ouvrage assez court qui enchante le lecteur par sa simplicité; l’histoire d’un type comme vous et moi, qui se retrouve à devoir voyager contre son gré dans le temps pour qu’on lui rende sa vie. Si vous vous réveilliez un beau matin dans ce qui ressemblerait à votre maison sans l’être vraiment, vous feriez quoi ? Jusqu’au iriez-vous pour essayer de revenir à la case départ ?
Je recommande Paramètres. Une lecture qui pose la question de fond. Somme nous si attachés à notre vie que nous refuserions un nouveau départ ? Ou alors…
À vous de voir !

Faites attention quand vous rentrez dans les paramètres de votre téléphone, votre vie pourrait basculer. C’est ce qui est arrivé à Benjamin, mais je n’en dis pas plus … J’ai tout simplement dévoré ce roman, une histoire qui vous entraîne dans un tourbillon, qui vous captive, vous happe.
Quand j’ai fermé le livre, je me suis dis, et si une telle histoire m’arrivait.
Un petit bijou littéraire


Un livre qui nous invite à repenser notre vie . Et si on changeait aussi nos paramètres ? en attendant, on suit les aventures de Benjamin avec délectation . Les chapitres courts donnent le rythme à l’ouvrage et du coup ne provoque aucune lassitude . Bravo à l ‘auteur . La pièce de Rosalie était un régal , je ne suis pas déçue par Paramètres .

 


Et si c’était à refaire ? Au fil de la lecture on s’interroge forcément sur notre propre cas… C’est prenant et bien écrit. Bref si c’était à refaire, je le referai… D’ailleurs je le relirais certainement dans quelques temps…

Lorsque vous ouvrez ce Livre vs ne pouvez plus vs arrêter
Qu une envie continuer de lire le chapitre suivant il vs tient en galène jusqu’au bout
Très bien écrit
Merci à l auteur


Vous pouvez acheter ce livre sans hésiter. Une fois qu’on l’a commencé, on ne peut plus s’arrêter car l’on veut comprendre comment tout ceci a pu arriver. L’auteur nous tient en haleine sur les choix de son héros dans cette grande aventure à travers le temps. Bien joué M. Bassetti!

 


Vraiment séduite par ce roman totalement loufoque


 

N'hésitez pas à commenter !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :