Je suis un auteur de « courts ».

La plupart des textes que j’ai publiés, sous forme de livres ou de chroniques sur mon site sont des textes courts. Voire très courts.

Pendant un an, je me suis même astreint à écrire des histoires de mille caractères. Pas un de plus, pas un de moins. Mille juste. Pile poil.

Le seul roman qui soit sorti de mon imagination (Je m’appelle Mo) est conçu à partir de cent chapitres de mille caractères.

Et ce livre ne fera pas abstraction. Au départ, c’était juste une nouvelle. Courte évidemment. Pour vous donner une idée, elle s’arrêtait à la fin du chapitre 13 de ce livre : « Et puis ce soir, à minuit pile, je remettrai la roue sur 2019 et je validerai. Ou pas… »

Et le hasard a voulu qu’un samedi de février, Laurent Loison, auteur de thrillers (Chimères, Cyanure, Charade), vienne faire une série de dédicaces près de chez moi. Nous nous sommes rencontrés, nous avons discuté de nos projets respectifs et je lui ai envoyé ma nouvelle « Paramètres ».

Quoi ? s’est-il exclamé. Pourquoi t’arrêtes-tu ? Tu tiens un bon début de roman, vas-y, fonce. Moi si j’étais à ta place, je n’hésiterais pas une seconde.

Je l’ai écouté et j’ai écrit quelques nouveaux chapitres avant de partir en voyage avec mon fils. En route, entre Bordeaux et la Normandie, tout en conduisant, nous avons bâti l’architecture de cette histoire. Merci Quentin pour ce trajet complice où nous avons réfléchi, proposé des avancées, réfuté des pistes, mais où nous avons posé les bases de ce roman. Et bien rigolé ensemble.

Un roman court, écrit en cent vingt-et-un chapitres courts, chacun étant construit comme une mini-nouvelle. Courte.

On ne se refait pas.

Bonne lecture.

Visiteurs: 274
Total Page Visits: 274 - Today Page Visits: 1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.